• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Djam

Djam

Depuis le début de ma vie je prends les files dans le mauvais sens, je me trompe de verre à table, je m'assoie près de la sortie dans toutes les salles de divertissement de masse, je continue à boire du pinard malgré qu'il fut remplacé par le coca, je mate tous les matins les piafs sur le bord de ma fenêtre alors qu'on a la télé... pffff je fais rien que des bêtises...

Tableau de bord

  • Premier article le 27/06/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 222 15
1 mois 0 22 0
5 jours 0 8 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • Djam Djam 21 juin 20:26

    @oscar fortin
    Oui, c’est exact cher Oscar, mais comme je tente de l’expliquer dans le commentaire précédent, Trump ne décide pas exactement de tout et en particulier pour ce qui concerne le département dit de « sécurité ». Il est tenu de main de fer et par ce qu’on appelle aux EU l’état profond et qui use de magouilles de haute voltige (menaces, assassinats médiatiques, diffamations, fausses accusations etc) pour se maintenir au coeur même de Washington. Kennedy en parlait déjà (ce qui ne lui a pas vraiment porté chance) et lui aussi a souhaité à un moment donné de son mandat faire cesser cette politique guerrière totalement délirante qui gangrène le gouvernement depuis des décennies. Reagan avait été l’un de ses fervents supporters, la dernière en date était bien Clinton.
    Les manoeuvres qui se déroulent en Syrie ne sont pas toujours le résultat d’ordre donné par Trump, il se fait déborder régulièrement par ce lobby ultra puissant et dangereux qu’on nommait avant le complexe militaro-industriel... aujourd’hui, l’état profond.
    Trump essaie au mieux de se débarrasser de cette pieuvre mais la marge de manoeuvre est très juste car ce lobby est renforcé par ce qu’on appelle les « démocrates ». C’est ce groupe qui déclenche les guerres partout, qui emploie la CIA partout dans le monde, qui soutient également la partie des néocons anglais qui sont eux aussi les partisans du chaos total d’abord au Moyen Orient puis en Europe.
    Un commentateur de AV m’a même récemment traité de complotiste parce que j’expliquai tout ça pour un autre article sur l’islam.
    Si l’on se contente d’analyser ce que racontent les médias français officiels, on ne saisit pas la véritable dimension de ce qui se trame sous les centaines de guerres que déclenchent l’Amérique tout au long de l’année et dans tous les coins. Trump veut faire cesser ça, car le type est avant tout un homme d’affaires et les affaires ne fonctionnent pas longtemps dans un chaos général. Il le sait et veut changer ça...

    Il faut chercher ailleurs sur le net, ne pas hésiter à lire des sites étrangers moins formatés qu’en France, il faut aussi lire des livres écrits par des gens qui sont sur place (je pense, entre autres, à Thierry Meyssan qui vient de publier « Sous nos yeux » - à la fnac - et qui vit en Syrie). Il écrit la même chose que Peter Dale Scott...

    Bonne soirée


  • Djam Djam 21 juin 15:44

    @Sozenz
    100 % d’acc avec vous chère consoeur smiley
    Voyez mon commentaire ci-dessous...


  • Djam Djam 21 juin 15:39

    @ Rosemar

    Désolée Rosemar, mais en tant que femme moi-même, je suis bien obligée de vous rappeler quelques évidences voire vérités concernant les femmes :
    1/ en général elles font toutes le max pour être séduisante, de vous à moi c’est normal ça fait partie du jeu relationnel depuis l’aube de l’humanité, mais elles ne veulent pas en accepter les conséquences.
    2/ s’il est vrai qu’un certain nombre d’hommes restent des gros lourdingues voire vulgaires, ce n’est pas la « lutte contre le sexisme » et encore moins l’insupportable « féminisme » qui changera les choses à ce sujet, mais tout simplement le progrès de la conscience individuelle.
    3/ ne vous déplaise, il y a bien des « métiers », des « places » si vous préférez où les femmes ne sont pas au bon endroit, et identiquement des places où les hommes n’ont rien à apporter de vraiment élévateur.
    4/ les femmes dispose en réalité d’un pouvoir énorme, il est en elle, dans leur essence même, il n’est pas le même que celui des hommes et les féministes à ce sujet n’ont rien compris. Elles poussent surtout les femmes à être juste des caricatures d’hommes... en talons et jupe ajustée.

    Et encore une fois, n’en déplaise aux féministes et aux frustrées du pouvoir extériorisé, femmes et hommes sont faits pour être COMPLEMENTAIRES et SIMILAIRES. Il s’agit d’une question de polarité entre les deux sexes, cela s’appelle l’harmonie. Rien à voir donc avec ces interminables revendications d’égalité bidon.

    Et c’est une femme autonome qui le dit ! smiley


  • Djam Djam 19 juin 21:05

    @ Oscar Fortin
    Sans vous offenser, je crains que vous ne vous trompiez, comme de nombreux autres commentateurs ici ou ailleurs, à propos de Trump.
    Si vous lisez la presse officielle, alors oui, vous allez écrire ce que l’on entend en boucle partout... il faut, là encore, creuser et aller chercher l’info au-delà des crispations, des haines à peine rentrées, des partis pris caricaturaux et surtout des ignorances fréquentes chez les vulgums pecus que nous sommes tous plus ou moins.

    Trump n’est ni le crétin ni le traitre que la presse s’acharne à démontrer. Il dérange gravement l’état profond qui, lui, n’avait plus l’habitude qu’on lui bloque les accès au profit sans condition ni au développement sans fin des guerres de prédation et des rentes sur l’armement.
    Le 9/11, deux hommes d’affaires furent les premiers aux EU a dire publiquement que la version officielle n’était pas crédible, sur les deux, il y avait (déjà) Trump.

    Trump sait parfaitement ce qu’il fait et surtout essaie de faire ce qu’il a en tête, mais son élection a surpris tous ceux qui croyaient qu’il serait balayé. Il y a eut un grain de sable dans la belle mécanique de manipulation des votes à l’époque et le grain de sable fut la Clinton. L’état profond, qui mène le complexe militaro industriel depuis des décennies contre tous les présidents acteurs élus, ont été débordé par la préparation réelle qu’avait Trump, car en réalité, l’homme se préparait depuis des années.

    Il ne fait pas la girouette, il est obligé de faire des feintes géopolitiques et stratégiques pour neutraliser la puissance (bien réelle) de l’état profond qui ne cesse de lui mettre des bâtons dans les pattes et qui pourrait bien aller jusqu’à l’assassinat pour revenir à ses bonnes vieilles habitudes et relancer toujours plus de guerre et de violences dans le monde. Ils vivent de ça et rien que de ça. Derrière cette hystérie militaire et hégémonique affichée, il y a aussi une théologie très vieille qui échappe à la plupart des gens peu au fait.

    Trump est celui qui tente d’empêcher les USA de devenir le 1er régime fasciste maquillée en démocratie. Si Trump est empêché ou éliminer, le monde plongera à nouveau dans l’horreur parce que l’état profond américain veut le chaos pour continuer à prédater, à piller, à guerroyer. Le chaos est toujours excellent pour les grosses affaires. Relisez-donc l’Histoire des déjà multinationales américaines dans l’avènement de Hitler en Allemagne et du rôle démontré aujourd’hui des grandes banques américaines dans le financement de cette guerre qui produisit le pire.


  • Djam Djam 18 juin 20:22

    @Hijack
    Mon commentaire est passé en gras sans que je fasse quoi que ce soit... j’indique donc aux modérateurs que c’est la machine qui a fait ce qu’elle a voulu mais pas moi !
    Quant à l’auteur... on a affaire avec un monsieur qui a une très haute idée de son « savoir », d’ailleurs il l’affiche clairement dans son profil. Donc... gare à ceux qui lancerait un débat contradictoire, le prof refuse ! tout est dit. smiley



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Quelle sera la mode de la rentrée ?
  2. De quoi Macron est-il le signifiant ?




Palmarès