• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de alinea

sur « ... LOLITA MIA... » / 1939, fin de la Guerra Civil (Espagne)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

alinea alinea 19 juin 23:20


Moi aussi j’aime beaucoup l’Espagne, sa langue, sa culture. Et je ne mythifie jamais un individu, je sais trop bien que, d’une part, personne n’est parfait en tous domaines - et principalement les artistes dont le talent ne les dispensent aucunement de travers ordinaires, banals, mais aussi que la situation crée le larron, et les situations de guerres principalement. Le héros y est rare tant la violence ambiante est capable de faire perdre les repères moraux les plus basiques, en période de paix.
De plus je ne connais pas particulièrement Alberti ; je ne parle ni ne lis l’espagnol !
J’ai ouvert un de vos liens, un hommage après sa mort, en effet. Mais ils m’apprendront sur cet homme, plutôt ce poète, que je connais si mal.
Je n’ai pas besoin que mon idéal soit incarné, mais je sais que beaucoup l’ont ! Et l’on finit toujours par apprendre que tel ou tel auteur, tel ou tel philosophe, n’était pas aussi « clean » que ce que ses écrits laissaient présager !
mais c’est vrai que certaines vérités ternissent l’image que nous avions d’un tel ou un tel qui nous avait ouvert des portes, et tant apporté. Et c’est sans doute vrai aussi que nous avons besoin de belles images d’êtres comme un idéal de soi et qu’on le déchoit nous peine..
Bien vous Jean- François Dedieu


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès