• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Maduro n’est plus seul

Maduro n’est plus seul

 

POUTINE LE REJOINT

 

Les dernières déclarations du président Poutine relatives au conflit interne qui s’accentue entre le gouvernement légitime de Nicolas Maduro et une opposition de plus en plus violente ont de quoi faire réfléchir les alliés régionaux de cette opposition qui souhaiteraient bien une intervention militaire. Déjà, en mars 2015, la Russie avait répondu oui à la requête du gouvernement vénézuélien contre lequel le président étasunien d’alors, Barack Obama, avait déclaré comme une menace à la sécurité nationale des États-Unis. Une déclaration qui l’autorisait, pratiquement, à intervenir militairement au Venezuela.

Cette fois-ci, cette intervention du Président de Russie auprès du gouvernement vénézuélien revêt un caractère tout particulier. Celle-ci se réalise la journée même où le président de Colombie, Manuel Santos, est à la Maison-Blanche en compagnie de son homologue étasunien, Donald Trump. Au nombre des sujets abordés figure celui du Venezuela, présenté comme une tragédie humaine sous la gouverne d’un régime politique qui se révèle être un véritable fiasco. Bien que riche en pétrole et minerais, sa population vit dans la famine. Il faut s’unir, disent-ils, pour sortir le peuple vénézuélien de cette misère humaine. Rien n’est dit, évidemment, de cet acharnement pour renverser ce régime depuis le jour où il a vu le jour. 

Des millions de dollars ont été investis et continuent de l’être pour créer les conditions permettant de justifier une intervention militaire en vue de renverser ce régime. L’opposition interne est mise à contribution pour dénoncer ce gouvernement, qu’elle qualifie de dictatorial, et le provoquer sous diverses formes. Elle canalise les fonds destinés pour créer des zones de violence et susciter la peur et le mécontentement de la population. La cause de tous ces malheurs est refilée, comme par magie, au gouvernement. La presse nationale et internationale se charge de cette magie. Elle sait comment transformer le vrai en faux et le faux en vrai. L’important, c’est que l’opinion publique en arrive à dire : nous en avons assez de ce gouvernement.

Il va de soi que l’OEA, organisme régional sous contrôle officieux des États-Unis, est mis à contribution pour donner une couverture régionale et internationale à toute intervention militaire visant le renversement du présent régime. Les principaux responsables de cet organisme ne se font pas de scrupule avec des questions d’éthique et de solidarité. À ce niveau, le pouvoir de l’argent et sa force persuasive à corrompre les plus faibles font le reste du travail. Il faut toutefois reconnaître l’intégrité et la grandeur d’un grand nombre de ceux et celles qui siègent au sein de l’OEA et qui ont su résister tout autant aux billets verts qu’aux menaces. 

Au nombre de ces alliés visant la fin de ce régime, il y a la Conférence épiscopale du Venezuela, adversaire féroce de la Révolution bolivarienne depuis ses tout débuts. Elle a participé, à visage découvert, à toutes les tentatives de renversement de ce régime. En 2002, elle était là pour célébrer un premier coup d’État contre Chavez. Malheureusement, l’intervention du peuple et d’une partie de l’armée demeurée fidèle au gouvernement constitutionnel ont vite transformé cette joie en un cauchemar. Cette fois-ci, ce même épiscopat n’en démarre pas et se prête sans scrupule aux activités clandestines et violentes de l’opposition et souhaite une intervention extérieure pour mettre fin à ce régime. 

C’est dans ce contexte que réapparaît Vladimir Poutine qui répète à qui veut l’entendre que le droit international doit être respecté et que les problèmes internes du Venezuela doivent être résolus par les Vénézuéliens et Vénézuéliennes. S’il s’engage dans ce processus de paix, c’est d’abord pour répondre à une invitation des autorités légitimes du pays et dans le but de faciliter la rencontre des groupes opposés afin qu’ils puissent trouver une solution à leurs problèmes. C’est également pour que soit respecté le droit international de non-intervention de part de ceux qui auraient la tentation d’intervenir sans l’accord des autorités compétentes. 

Pour mieux comprendre ce que représente la présence de Poutine au Venezuela, il faut regarder le rôle qu’il a joué et continue de jour en Syrie. Ce pays était envahi, depuis 2011, par des forces étrangères et des mercenaires qui se confondaient avec une opposition officielle. La soi-disant coalition internationale se présentait comme une force luttant contre le terrorisme et contre un gouvernement tortionnaire et cruel. Il fallait mettre fin à ce régime dirigé par Bachar Al Assad, qualifié de dictateur. Des groupes mercenaires et terroristes, à la solde de cette coalition, faisaient le travail de sabotage et servaient de couverture morale,pour la coalition internationale, de lutte contre le terrorisme.

La Russie, à l’invitation du président Bachar Al Assad, s’est présentée en Syrie, en 2014, et dans l’espace de quelques semaines, elle avait fait plus pour repousser les terroristes, qu’en avait faits la coalition internationale en deux ans. Ses interventions ont permis de mettre à nu les véritables intentions des divers acteurs en les confrontant à la réalité du droit international à respecter et à la volonté réelle d’asseoir à une même table les principaux belligérants de manière à trouver une entente permettant de sortir le pays du marasque dans lequel la guerre l’a enfoncé.

L’arrivée de Poutine au Venezuela va vite confronter les véritables intentions de ceux qui veulent aider le Venezuela à s’en sortir. Il a d’ailleurs souhaité que ses collègues régionaux se joignent à ses efforts pour que le Venezuela retrouve la paix et la prospérité. 

Pour ceux qui seraient tentés d’envahir militairement le Venezuela, mieux vaut qu’ils y pensent à deux reprises avant de passer à l’action. Les sept bases militaires des États-Unis en Colombie et la quatrième flotte navale dans le Pacifique Sud demeurent toujours une menace pour le Venezuela, mais l’arrivée d’armements modernes et sophistiqués devra être prise en considération. 

Espérons que les bonnes volontés, dépouillées de leurs ambitions de pouvoir et de domination, sauront trouver la voie de la paix.

 

Oscar Fortin

Le 19 mai, 2017 

http://humanisme.blogspoot.com

NOTE : Lors de la communication téléphonique de Maduro à Poutine, ce dernier s'est engagé, entre autres, à envoyer tous les mois un chargement de 60 mille tonnes de blé pour alléger les besoins du peuple vénézuélien. Il ne commence pas par envoyer des armes pour faire la guerre, mais des aliments pour soulager la faim. C'est déjà un bon commencement.


Moyenne des avis sur cet article :  4.42/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 20 mai 10:00

    Salut Oscar...

     smiley

    merci....


    • oscar fortin oscar fortin 20 mai 10:15

      @Hecetuye howahkan : Nerci et salut à vous également



    • microf 20 mai 11:25

      @oscar fortin
      Bonjour Oscar,

      Je suis content qu´enfin la Russie du Président Poutine á qui j´ai donné le nom de « MOZART de la politique »apporte son aide au Vénézuela qui en a très grand besoin.
      Mais il ya quelque chose que je comprends pas, á savoir comment ce fait-il que la Russie envoie du blé au Vénézuela, est ce que les paysans Vénézueliens ne peuvent pas cultiver du blé ?.
      Pendant toutes ces années de Chavez á Maduro est ce que les terres n´ont pas été distribuées aux paysans pour faire de l´agriculture ?.
      Les sanctions Occidentales imposées á la Russie ont dans un premier temps un peu destabilisées la Russie qui ne s´y attendait pas, mais en très peu de temps, la Russie s´est Dieu merci remise, forte de cette expérience, la Russie devrait aider le Vénézuela á repartir, est ce possible ?.
      Je ne comprends pas très bien la situation du Vénézuela, si vous y comprenez pourriez vous un peu me l´expliquer, et comment pensez vous que ce pays puisse s´en sortir ?.


    • oscar fortin oscar fortin 20 mai 13:41

      @microf : Merci pour votre commentaire. La seule explication que j’ai pour expliquer la rareté des biens essentiels y compris ceux liés à l’alimentation est cette guerre économique qui dure depuis maintenant plusieurs années laquelle consiste à détenir la distribution de ces biens qui sont, dans bien des cas réorientés sur le marché noir ou encore retenus dans des entrepôts. Pour contrer cette problématique de la distribution, le gouvernement a créé des centres communautaires, CLAP, pour assurer la distribution de ces biens. La rareté existe toujours et les sabotages ne manquent pas.


      C’est tout ce que je puis vous en dire sur ce sujet.

      Bonne fin de journée

    • Lugsama 20 mai 16:25

      @oscar fortin

      La réalité est bien plus simple, le gouvernement fixe des prix inférieur au coût de l’impotation. Fin de l’histoire.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 16:45

      @Lugsama
      Il est bien obligé, les commerces organisent la pénurie, pour en rendre responsable le gouvernement Maduro, et que peuple se révolte contre son gouvernement !
      « La guerre économique au Vénézuela » par Michel Collon.


      La nationalisation du pétrole au Venezuela est restée en travers du gosier des 7 soeurs pétrolières ...

      C’est pareil en Syrie, l’armée syrienne lance une grande offensive pour récupérer les puits de pétrole, alors que son économie a été systématiquement détruite, l’armée US bombarde l’armée syrienne  !
      Alors que Trump fait croire qu’il combat les terroristes ...

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 17:05

      @oscar fortin
      Salut Oscar, les néo conservateurs sont de sortie ! Bon courage !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 17:28

      @microf
      Vous trouverez de nombreuses informations sur le Venezuela sur ce site : « Venezuela infos »


    • oscar fortin oscar fortin 20 mai 18:45

      @Fifi Brind_acier : Merci pour vos interventions et je suis heureux, comme à l’habitude, de vous lire.Vos références sont toujours pertinentes et apportent des éclairages nouveaux.


      Merci et bonne fin de journée

    • CN46400 CN46400 21 mai 09:17

      @oscar fortin

      Le Vénézuela, comme tous les pays qui vivent de l’exportation de matières premières (combustible ou minerais), est victime du « syndrome hollandais ». Le niveau de vie de la population dépends surtout des cours mondiaux de ces produits. Très souvent les produits importés sont moins chers que ceux qui pourraient être produits sur place, qui, sur le marché intérieur, se trouvent délaissés. Souvent aussi, les contrats d’importation sont liés aux contrats d’exportation, ce qui apparente ce marché à du troc. La baisse, en valeur, des exportations se traduit par une baisse, en quantité, des importations.
       Avant Chavez, la baisse des cours du pétrole se traduisait par des baisses des importations qui se raréfiaient au détriment des pauvres. Depuis Chavez, les mécanismes mis en place pénalisent aussi les classes aisées de la société vénézuelienne, c’est l’alibi principal des manifestations bourgeoises des anti-Maduro.
       Pour créer une industrie, et une agriculture, compétitive au Vénézuela, il faudra subventionner fortement les investissements, industriels et agricoles, des entreprises, toujours privées, qui devront payer la force de travail au dessus des subventions actuelles, d’où un danger puissant d’aggravation de la corruption.
       Voilà dans quelle conditions économiques, les chavistes doivent gérer actuellement le pays. L’opposition ne peut qu’espérer régler les pbs qu’en les transférant, comme avant Chavez, de la petite bourgeoisie sur les pauvres.


    • izarn izarn 21 mai 15:47

      @Lugsama
      C’est à dire que tu prends le gouvernement venezuélien pour des demeurés à trois neurones.
      En Algérie, lors de la crise aprés 2008, le prix des denrées avait anormalement augmenté. Le gouvernement avait fixé les prix. La difference ? Hé bien l’état, bien entendu...
      La rente du prétrole peut permettre en effet de fixer des prix en évitant la spéculation externe. Ce que faisait de fait Kadhafi....
      Ta réalité simpliste est celle d’un idiot...Ou de propagandiste aux ordres des connards....


    • Zolko Zolko 22 mai 15:54

      @microf : "la Russie envoie du blé au Vénézuela, est ce que les paysans Vénézueliens ne peuvent pas cultiver du blé ? Pendant toutes ces années de Chavez á Maduro est ce que les terres n´ont pas été distribuées aux paysans pour faire de l´agriculture ?"
       
      bonne question. Chavez le grand démocrate a utilisé l’argent facile du pétrole vendu aux USA pour sortir beaucoup de Vénézuéliens de la pauvreté, mais personne n’a pensé à développer une économie saine (agriculture + produits de 1ère nécessité) à cause des USA. Du coup, maintenant que les prix du pétrole ont baissé à cause des USA, ils n’ont rien à manger et l’inflation est à 800%. A cause des USA bien-sûr.
       
      Au Venezuela, tout est de la faute des USA. Comme sur Internet, tout est de la faute des hackers Russes.


    • antiireac 20 mai 12:07

      Entre dictateur on s’entend bien...


      • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 20 mai 12:14

        @antiireac

        entre dictateurs on s’entend bien ....dit la personne dont le pays est dirigé par d’autres pays depuis un autre pays par des employés de bureaux mafieux et parasites...


      • vince733 20 mai 14:13

        @antiireac
        Votre niveau de compréhension de la vie ne vous permet pas de saisir le début du commencement de l’action d’un Poutine.
        Retournez donc devant BFM WC qui vous dit comment et quoi penser.


      • antiireac 20 mai 14:23

        @vince733
        Il vaut mieux pour la santé moral suivre BFMTV que de comprendre les divagations d’un personnage aussi douteux que putin.


      • spearit 20 mai 17:12

        @antiireac
        Elle est excellente celle là...

        BFM pour conserver sa santé mentale...

        Audiard doit se fendre la gueule


      • vince733 20 mai 19:25

        @antiireac
        C’est bien cela, BFM WC vous dit bien quoi penser. Car sur quels autres éléments que ceux de BFM vous appuyez-vous pour affirmer que Poutine est « douteux » ?
        Votre assimilation entre « santé morale » et « suivre BFM » me fait faire le plus grand souci quand à votre niveau de conscience, d’esprit critique et votre capacité de discernement personnelle.


      • vince733 20 mai 20:11

        @vince733
        Pardon, il fallait lire « quant » à votre niveau ...


      • izarn izarn 21 mai 15:53

        @antiireac
        « Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche. »


      • Lugsama 20 mai 16:22

        Le dictateur Maduro est sur la fin, Poutine ou pas, la Russie fait semblant d’avoir une importance qui n’est que néant en Amérique latine.

        Et ce n’est pas le gouvernement légitime contre l’opposition, c’est le parti chaviste (ultra) minoritaire contre TOUS les autres partis. Je vois que la fameuse « démocratie » du parti unique à toujours quelques adeptes chez ceux qui ne l’a subisse pas. Heureusement le Vénézuela va bientôt s’en débarrasser


        • antiireac 20 mai 16:51

          @Lugsama
          Vive le Venezuela libre et débarrassé de ses dictateurs.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 17:04

          @Lugsama
          Vous avalez tout rond ce que racontent les médias !

          Le Département d’Etat américain finance les fausses informations contre le Venezuela. Les occidentaux font des cacas nerveux et accusent la Russie d’ingérence, mais quand c’est le Ministère des affaires étrangères US qui finance des bobards, c’est normal !


          Vous savez comment on manipule les informations ? On tourne une vidéo au Qatar, puis on fait croire que ce sont les images de la chute de Tripoli.

          Ou bien on utilise au Venezuela des photos d’un pèlerinage religieux et on fait croire qu’il s’agit d’une manifestation de l’ opposition ...

          Si vous voulez savoir comment les médias manipulent l’information et l’opinion publique :
           « PSYWAR- La guerre psychologique »

        • antiireac 20 mai 17:12

          @Fifi Brind_acier
          La plupart des gens sensés croient avant tout aux média occidentaux qui n’utilise pas d’abord la propagande comme moyen d’information comme c’est le cas au Venezuela ou en Russie

          L’utilisation des média occidentaux comme des moyens d’informations fiable remonte à la guerre froide en Europe de l’Est


        • spearit 20 mai 17:13

          @antiireac
          Ha les amerlocs sont partis ???


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 17:14

          @antiireac
          Sinon, vous en pensez quoi des non élus qui dirigent l’ Europe ?
          Vous savez, les Mamamouchis de la Commission européenne, de la BCE et de l’ OTAN, élus par personne, mais qui décident de votre votre vie de tous les jours, sans vous demandez votre avis ??


          Voilà le programme qu’ils ont préparé pour Macron : hausse de la TVA, hausse de la CSG, y compris pour les retraités, baisse des indemnités chômage, fin des CDI et des services publics, gel des retraites, privatisation de la Sécurité sociale, toussa, toussa...

          Je suppose que tout cela vous convient ? Vous avez intérêt ! Si cela ne vous convient pas, ça fera le même usage, car ils se fichent bien de l’avis des citoyens !
          C’est ça une dictature.

        • spearit 20 mai 17:18

          @antiireac
          « La plupart des gens sensés croient avant tout aux média occidentaux qui n’utilise pas d’abord la propagande comme moyen d’information »

          Hahahahahahahahahaha me redit Audiard à l’oreillette
          mais on t’as reconnu toi qui ose tout...

          c’est marrant je suis une personne très sensé et pourtant je n’accorde aucun crédit aux médias.
          Est ce que tu as déjà ouvert tes volets ou es-tu sorti de chez toi ?? Ou bien juste le roi (des cons bien sur) du clavier


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 17:25

          @antiireac
          Vous savez que les troupes américaines ne sont jamais parties d’Allemagne ? C’est un pays occupé par une armée étrangère.

          En France, de Gaulle leur avait mis un grand coup de pied au cul en 1962, mais vous les sortez par la porte, ils rentrent par la fenêtre !

          Hollande a signé un protocole permettant à nouveau des bases américaines en France. Vous pensiez peut-être que la guerre froide était finie ?


        • quid damned quid damned 20 mai 17:44

          @antiireac

          les escrocs de france2 ....

          En creusant un peu on trouve pleins d’autres exemples, celui-ci est un de mes préférés.

          En tant que personne sensé quel crédit pouvez-vous accorder à ce media occidental ?


        • antiireac 20 mai 22:01

          @Fifi Brind_acier
          Surement plus qu’aux médias du gouvernement de Venezuela ou encore le russe sputnik ou autres torches cul gauchistes qui pullulent sur internet


        • izarn izarn 21 mai 15:55

          @Lugsama
          « Je suis ancien combattant, militant socialiste et bistrot. C’est dire si, dans ma vie, j’en ai entendu, des conneries »


        • JBL1960 JBL1960 21 mai 17:51

          @quid damned France3 n’est pas en reste ; France 3 en flagrant délit de médiamensonges au burundi Olivier Ndenkop 16 février 2016 La propension à manipuler, c’est-à-dire à tromper leurs téléspectateurs semble inscrite dans l’ADN des grands médias qui arrosent la planète. Qu’ils soient publics ou privés ne change rien à l’affaire. Cette fois-ci, c’est France3, chaîne de l’audiovisuel public français qui a servi une grossière manipulation médiatique à ses téléspectateurs en guise de cadeau de Nouvel An 2016 !

          @ OF = Est-ce que l’on peut dire ceci sans se faire lyncher, ou pas ; Nous avons dit de longue date que seul « Chavez pouvait faire du Chavez » et que sa plus grande erreur (en était-ce une du reste ?…) fut de maintenir l’État et de ne pas l’abolir et rendre le pouvoir, le rediluer dans le peuple après avoir accompli certaine réformes louables mais insuffisantes… Appel depuis le Venezuela aux anarchiste d’Amérique Latine par la rédaction de El Libertario.
          Poutine apporte son soutien à Maduro en tant que Chef d’État, ça va de soi. On est quelques-uns à juste souligner que l’émancipation du peuple pour et par la révolution sociale et la société des sociétés se fera par et pour le peuple (de manière générale) ou ne sera pas. Comme l’explique, d’ailleurs à chaque fois qu’il le peut le mouvement zapatiste : Le moment des peuples est venu, de semer ce que nous sommes et de nous reconstruire, ici. Mieux vaut que 2 éléments soient réunis ;
          1 - Une conjoncture politico-économique propice : le capitalisme et son système arrivant au bout du bout du banc et sans mutation possible et ;
          2 - Une conscience politique des peuples ne menant pas à l’insurrection mais au tsunami de la révolution sociale qui emportera tout sur son passage.
          Et là, je vous l’accorde, c’est pas encore gagné... Mais on y travaille, comme une fourmi...


        • quid damned quid damned 21 mai 22:21

          @JBL1960
          Merci pour les liens.
          Ceci n’est pas mal non plus : interview Pujadas Ahmadinejad non diffusée dans laquelle on peut voir le monstre. Non je ne parle pas de l’ex président Iranien, les trolls n’auront pas rectifié d’eux-même.
          Ou celle-ci : Chavez/Ahmadinejad AFP en flag d’intox.
          Libé avait fait pas mal non plus, je ne retrouve plus le lien (les liens devrais-je dire car ils sont une référence en la matière)
          Salutations.


        • Oceane 4 juin 20:44

          @Lugsama

          La « démocratie au bazooka » produit paradoxalement Afghanistan, Irak, Libye, Syrie, Londres , Bataclan, Nice, Madrid, Manchester, encore Londres hier soir, sans oublier les tours jumelles, etc.

          N’est ce pas le moment de changer de paradigme ?


        • Oceane 4 juin 20:49

          @Fifi Brind_acier

          Il ne veut rien savoir, persuadé qu’il avec antiireac, que les races supérieures ont un devoir sur les races inferieures.


        • grangeoisi 20 mai 17:27

          Grand sauveur Poutine viens vite en visite en France : on ne reçoit plus France2 et France 3 en TNT, envoie nous ton divin Russia today, en français
          je suis sûr que tu résoudras notre indémerdable problème de ND des Landes en nous gratifiant d’une somptueuse base russe à la place. Je te baise les pieds et me signe 3 fois comme tu sais si bien le faire.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 mai 17:34

            @grangeoisi
            Poutine vient quand on l’invite !

            Pour appliquer en France les mêmes plans économiques qu’en Grèce, Macron n’a besoin de personne, il est soutenu par tous les occidentaux, Obama en tête !


          • spearit 20 mai 17:35

            @grangeoisi
            Vraiment pertinent, merci pour ta participation (c’est l’essentiel...)


          • vince733 20 mai 19:35

            @grangeoisi
            Une base russe ??? Commencez par vous informer par vous-même en allant chercher la liste des bases OTAN/US dans le monde, leur nombre, leurs emplacements, etc Si vous ne trouvez pas, je vous donnerai quelques pistes (je connais la difficulté de faire fonctionner son esprit critique au début).
            Et puis nous pourrons reprendre cette discussion « qui menace qui » sur la base de données factuelles,

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès